Ouvrir le menu principal

Warhammer - Age of Sigmar - Lexicanum β

Livres d'Harkon

Révision datée du 27 août 2008 à 12:07 par Medenor (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Hors d'Ulthuan, il n'existe qu'une seule trace écrite de la Bataille de la Côte Vampire, et elle appartient au terrible Comte Vampire Lother Harkon, Dépouilleur des Anciens. Le récit secret d'Harkon est une sinistre lecture. Il a rempli des volumes entiers de ses griffonnages déments, choisissant de décrire en détail les destins terribles de ceux qui furent massacrés au combat plutôt que de s'attarder sur le vaillant défi que les hauts elfes relevèrent sur ce champ de bataille maudit.

Depuis lors, l'histoire du sombre complot d'Harkon demeura occulte et insoupçonnée, du moins jusqu'à aujourd'hui...

L'histoire de cette bataille commence il y a bien des années. Elle prend place sur la côte orientale de Lustrie, une terre interdite où errent les âmes damnées de jadis. Ces terres sont le domaine de Luthor Harkon et portent le nom de "Côte Vampire".

Les livres racontent comment Harkon gagna ce continent dans un sarcophage, transporté à l'insu de l'équipage par un navire nordique initialement venu en Lustrie pour en piller les côtes. Une terrible tragédie s'abattit sur les vikings lorsque Harkon s'éveilla de son long sommeil et sortit de son cercueil. Usant de ses pouvoirs, il réduisit en esclavage l'équipage en asservissant les esprits à sa volonté. Quand le navire atteignit la Lustrie, ceux qui avaient autrefois été de fiers nordiques étaient devenus des zombies sans âme, obéissant aveuglément aux ordres du seigneur vampire.

Après l'accostage, Harkon et ses serviteurs mirent à sac les nombreux tertres funéraires construits ça et là dans la jungle. Dans ces tombeaux, le vampire découvrit de nombreux artefacts magiques, ainsi qu'une foule de nouvelles dépouilles dont il fit ses esclaves. Avec sa nouvelle puissance et une horde grouillante de cadavres à ses ordres, Luthor Harkon érigea dans la jungle un empire mort vivant où à ce jour il siège encore.

Comme on pouvait s'y attendre de la part d'un être maléfique, les livres d'Harkon décrivent son appétit de pouvoir et la façon dont, inassouvi par son empire de Mort, son esprit inhumain se mit en quête de nouvelles "distractions". Les livres révèlent que le seigneur vampire était passé maître dans la pratique des arts de la Nécromancie, et relatent comment les vents magiques qu'il invoqua de son royaume devinrent bientôt une menace pour tous les bateaux naviguant dans les mers de Lustrie. Harkon fit construire par ses servants de sombres tours le long de la côte afin de guetter les navires imprudents, et aucune embarcation ne fut plus dès lors hors de portée de ses pouvoirs.

Source

White Dwarf FR n° 41