Ouvrir le menu principal

Warhammer - Age of Sigmar - Lexicanum β

Faiblesses vampiriques

Révision datée du 15 janvier 2009 à 20:45 par Medenor (discussion | contributions) (Nouvelle page : '''Ail''' De nombreux vampires font preuve de vulnérabilité inhabituels face à des plantes courante comme l’ail : les vampires souffrant de cette faiblesse quand ils sont à mo...)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Ail

De nombreux vampires font preuve de vulnérabilité inhabituels face à des plantes courante comme l’ail : les vampires souffrant de cette faiblesse quand ils sont à moins de 6 mètres de cette substance.


Barrière

Cette faiblesse fait que le vampire ne peut rentrer dans un édifice sans y avoir été invité, une fois invité il peut y entrer librement.

Calcul

Cette faiblesse grotesque et étrange fait que le vampire est obsédé par les calculs et quand un certain nombres de petit objet comme des graines de pavots, de monnaies ou des bouts de ficelles sont présent devant lui, le vampire va se mettre à compter frénétiquement (sauf si son mental lui permet de résister).

Gromril

Le contact du gromril nain est une véritable abomination pour certains vampires.

Ithilmar

Certains vampires supportent mal l’acier argenté des elfes qui renferment des capacités magiques mystérieuses. Les blessures par Ithilmar peuvent être très grave envers eux.

Larmes

Quelques vampires ne supportent pas les larmes de mortels vertueux et ne se nourrissent pas des innocents, leur préférant les criminelles, les brutes et les misérables.

Malepierre

Les vampires sont le total opposé des forces du chaos et supportent parfois mal sa présence. Un vampire situé dans un rayon de 6 mètre de la malepierre est repoussé s'il n'est pas assez puissant.

Pieux

Se voir plonger un pieu dans le cœur peut causer de graves dommages à un vampire ayant cette faiblesse. Le bois doit être du frêne, du bois de rose ou de l’aubépine pour avoir un effet réel.

Sciure

Quelques vampires sont repoussés par les attirails de ceux qui s’occupent des cadavre comme la sciure de bois et les fluides d’embaumement. Un vampire évitera donc soigneusement ces endroits.

Le soleil

Voici la plus impitoyable des malédictions, les vampires sensible à sa morsure se retrouve instantanément affaiblit par sa simple exposition voir même détruit sur le champ pour les plus sensibles. Lorsqu’un vampire se voit exposé au soleil il voit sa non vie soufflée par la lumière ce qui l’affaiblit grandement puis ensuite le corps s’enflamme et le vampire meurt de manière véritable. L’expérience est atrocement douloureuse et une manière de mourir absolument effroyable pour le vampire.

L’argent

Les vampires sensibles à ce métal le craignent à juste titre car sa menace est omniprésente. Si on voit aisément venir les rayons du soleil il n’est est pas de même pour l’argent. Les vampires sensibles à l’argent voient leur chair d’habitude si résistante se faire découper comme un simple morceau de viande, de plus il incendie le sang, calcine la peau et les blessures qu’il cause sont lentes à guérir. Certain vampires sont si sensible à ce métal qu’ils peuvent le sentir et même le voir.

Le fléau-des-sorcières et la griffedémon

Certains citoyens de Sylvanie connaissent des plantes qui habituellement ont des effets sur les vampires, les accrocher sur une maison rend celle-ci difficile à traverser pour un vampire même si ce dernier peut faire un effort intense pour essayer d’y entrer quand même. En général, le vampire préfèrera passer son chemin pour trouver une demeure plus facile d’accès.

Les symboles divins

Les pouvoirs des prêtres peuvent agir contre les créatures magiques et tout particulièrement celle issue de l’Aethyr, comme les vampires sont imbibés de magies noires, ils sont naturellement affectés par ces mêmes attaques. Le symbole est bien sûr inutile dans les mains d’un incroyant, celui qui le brandi doit avoir une foi véritable et plus sa foi sera forte et plus le vampire sera affecté.

Néanmoins une foi véritable n’offre aucune garanti de victoire contre les vampires, ces derniers ont effectivement une force de volonté phénoménale, et certains vampires ne semblent tout simplement pas affecté. Toucher un symbole pieu reste possible, mais au prix d'un gros effort, et de quelques souffrances non recommandables...

Feu

Certains vampires sont plus vulnérable au feu purificateur que les autres.

L’eau courante

L’eau c’est la vie, et certains vampires sont affectés par cette dernière. Les vampires sensibles subissent des brûlures et sont affaiblit s'ils tentent de traverser à gué un cour d’eau de plus d’un mètre de large mais ils ne subissent aucuns dommages s'ils le font en volant ou en sautant par-dessus. De même, s'ils ne touchent pas directement l’eau, ils ne risquent rien.

Les miroirs

La vanité des vampires faits que certains considère cette malédiction comme des plus cruelles. Fort heureusement, en dehors de la grande galerie des miroirs au palais impérial d’Aldorf ou dans les loges des plus important théâtres, les miroirs de bonne qualité ou de grande taille sont très rares dans l’empire. Les nobles dames elles même n’ont que de petits miroirs à main et se sont les servantes qui les maquillent. Pour se faire une idée de leurs beautés, elles ont recours à des portraits. Le seul problème c’est que toute surface réfléchissante subit ce phénomène, néanmoins dans la tête des gens on s’attend si souvent à voir le reflet des autres dans les surface réfléchissantes qu’en général personne ne vérifie, à moins d’être un chasseur des plus fou qui se promène avec son miroir de poche ou observe fiévreusement toute surface réfléchissante...

Source

Warhammer JDR - Maitres de la Nuit