Ouvrir le menu principal

Warhammer - Age of Sigmar - Lexicanum β

Les skavens du clan Mors sont considérés comme des arrivistes par les clans majeurs. Grâce à ses récentes victoires et à sa prodigieuse expansion, le clan rivalise avec les clans Eshin, Pestilens, Moulder et même Skryre en matière de pouvoir et d'influence. Ensemble, les quatre clans majeurs pourraient facilement écraser le clan Mors, tout comme ils ont détruit les autres clans un peu trop arrivistes par le passé. Pourtant, le clan Mors continue à faire étalage de sa puissance et nul ne sait avec certitude pourquoi les clans majeurs ne font pas ce qu'on serait en droit d'attendre d'eux.

Le seigneur Ronj, instigateur des succès effrénés du clan Mors et maître incontesté de la Cité des Piliers, siège désormais au conseil des Treize. Ses méthodes impitoyables ont provoqué la mort de nombre de ses rivaux, ainsi que la destruction pure et simple d'au moins six clans mineurs. Grâce à ces triomphes, Ronj a élevé la richesse et la puissance du clan Mors à des sommets sans précédent. Les skavens des clans vaincus ont grossi les rangs de son armée, sans parler de sa main-d'œuvre, et les forteresses qu'il a conquises dans tout l'Empire Souterrain arborent fièrement sa bannière.

Une rumeur court, qui veut que les clans majeurs vivent dans la crainte à cause de la sinistre réputation de Ronj. Les plans du seigneur de guerre ont causé la perte de bien des grands skavens, et on ne sait à quoi s'attendre s'il devait défendre le tout nouveau prestige de son clan. Même si Ronj en personne était assassiné, n'importe lequel de ses subordonnés usurperait probablement son titre. Étant donné l'efficacité des stratégies militaires du clan jusqu'à ce jour, il faudrait être bien inconscient pour s'imaginer qu'il s'effondrerait si Ronj était tué.

Les skavens du clan Mors font preuve d'une unité peu commune et d'une loyauté envers leurs chefs jusqu'ici inconnues dans la société skaven. Même les skavens issus de maisons moins fortunées et enrôlés de force dans le clan finissent bien vite par chanter les louanges de Ronj et de son état-major. Nul ne saurait dire si cette loyauté est suscitée par une magie des plus perverses, des drogues encore inconnues, ou quelque autre phénomène qui reste à éclaircir.


Les motivations du clan Mors

Comme n'importe lequel des clans mineurs, le clan Mors convoite le statut de clan majeur. Le seigneur Ronj a laissé entendre de manière parfaitement claire qu'il pense être celui qui mènera tous les skavens à leur inévitable victoire sur le monde de la surface et ses habitants sans poils. Étant donné ses succès constants et ses prouesses martiales, il pourrait bien avoir raison.

Les autres clans hésitent à accepter ses incitations à envahir le monde de la surface, prétendant que le temps n'est pas encore venu pour une nouvelle invasion. Ronj écarte ces arguments dans lesquels il ne voit que de lamentables prétextes, mais il hésite à mettre en péril son ascension récente au conseil des Treize. Il ronge donc son frein, en attendant d'avoir mieux assuré ses positions au sein du conseil. Il se contente de se reposer sur ses lauriers pour le moment, jouissant de l'adoration de ses soldats.


Les tactiques du clan Mors

Le clan Mors emploie toutes sortes de techniques, des traditionnelles vagues d'esclaves et de guerriers des clans aux mystérieux assassinats perpétrés par ses tueurs entraînés. Son atout majeur est peut-être son talent pour l'utilisation des poisons, qui l'a rendu célèbre dans tout l'Empire Souterrain. Toutefois, les tactiques du clan Mors sont difficiles à prévoir, car leur plus grande force réside dans leur capacité d'adaptation aux situations inédites. Contrairement aux clans majeurs, les membres du clan Mors ne sont pas dépendants d'une méthode ou d'une arme particulière à laquelle ils se seraient voués, et cette versatilité est un avantage remarquable pour des skavens, plutôt bornés en général.

Au combat, les membres du clan Mors font preuve d'une brutalité inexorable et d'une totale absence de pitié. Les troupes qui les affrontent sur le champ de bataille sont souvent balayées jusqu'au dernier guerrier des clans. Les clans qui ont combattu les soldats du clan par le passé avaient le moral au plus bas, essentiellement à cause de la réputation de tueurs impitoyables de leurs adversaires. Toutefois, les unités qui se rendent d'entrée de jeu sont généralement épargnées et isolées jusqu'à ce que leur clan ait été entièrement vaincu, auquel cas elles sont incorporées aux rangs des guerriers des clans esclaves du clan Mors.

Les skavens de clans vaincus qui s'avèrent prometteurs sont promus à des postes de responsabilité une fois qu'ils ont fait leurs preuves et se sont montrés dignes de confiance. Ronj pense que seuls les skavens qui méritent leur sort doivent être maintenus en esclavage, tandis que ceux qui ont quelque chose à offrir au clan Mors doivent voir leurs talents mis à profit. Si la trahison et les coups de poignard dans le dos sont des facteurs toujours présents au sein du clan, on les considère comme des méthodes que peuvent employer les skavens méritants pour faire progresser les objectifs généraux du clan. Par exemple, l'assassinat d'un supérieur est considéré comme une trahison s'il ralentit les progrès du clan. Mais si le changement de dirigeant est bénéfique, le meurtrier est congratulé et considéré comme un véritable patriote.


Le clan Mors au service du conseil

Le clan Mors doit encore faire ses preuves devant les Seigneurs de la Ruine et il en aura probablement l'occasion si tout se passe comme le seigneur Ronj l'a prévu. Le conseil lui-même ne sait pas vraiment comment tirer parti au mieux du clan et les discussions entre ses membres sont plutôt agitées à ce sujet depuis quelque temps. Le clan Moulder est sorti à plusieurs reprises. Le clan Pestilens, qui se trouvait dans la même position que le clan Mors à une époque, n'a pas encore donné son avis. Le clan Eshin garde bien sûr ses idées pour lui concernant le clan arriviste.

De tous les Seigneurs de la Ruine, il semble que seul l'Hérésiarque ait accordé son soutien au clan Mors. L'unité dont font preuve les membres du clan, et qui a manifestement joué un rôle dans ses récents succès, intrigue l'Hérésiarque. Si les méthodes par lesquelles Ronj s'assure la loyauté et la stabilité de ses congénères peuvent être découvertes, peut-être que la Grande Ascendance deviendra réalité. Après tout, il est du devoir des Prophètes Gris de s'assurer de l'unité des skavens en tant que race, et Ronj a de toute évidence réussi à garder ses troupes dans le rang.


Source

  • Warhammer JDR 2e édition, supplément Les Fils du Rat Cornu