Catégorie:L'émergence des elfes et des nains : Différence entre versions

De Warhammer - Age of Sigmar - Lexicanum
(Nouvelle page : Pendant plusieurs millénaires, les Slanns firent de fréquentes visites dans ce monde, apportant de nouvelles plantes, de nouveaux animaux et aidant le développement de ceux qu’i...)
(Aucune différence)

Version du 18 août 2008 à 09:39

Pendant plusieurs millénaires, les Slanns firent de fréquentes visites dans ce monde, apportant de nouvelles plantes, de nouveaux animaux et aidant le développement de ceux qu’ils avaient laissés auparavant. Ils manipulaient la génétique – peut-être pour répondre à une nécessité connue d’eux seuls – et ils en vinrent même à déplacer l’orbite de la planète pour que le climat mondial se réchauffe. La couche de glace qui recouvrait les continents se mit à reculer vers les pôle et, graduellement, les terres commencèrent à se couvrir de forêts comme dans la partie qui, plus tard, allait être connue sous le nom de Vieux Monde. Encouragées par le réchauffement du climat, des créatures fixées à l’équateur entamèrent une migration générale vers le nord, en direction des nouvelles terres habitables. C’étaient des Elfes. Cette jeune race sentit grandir son attrait pour les forêt et on lui enseigna comment cultiver les produits naturels des arbres et des plantes.

Depuis leur grande cité, sur le continent occidental, les Anciens Slaans surveillaient avec soins les progrès des Elfes. Avant même que ces derniers aient acquis les premiers véritables rudiments de civilisation, ils les emmenèrent sur une vaste île, située entre deux masses continentales. Là ils furent soigneusement éduqués jusqu’à ce qu’une société florissante et raffinée se développe dans le pays que l’on nomme aujourd’hui les Royaumes Elfiques ou Archipel Elfique.

A ce moment les Nains avaient, eux aussi, entamé leur migration vers le nord, suivant la route que les Elfes avaient empruntée. Ils découvrir que ce territoire répondait à leur vœux et commencèrent à bâtir des abris grossiers dans le roc des montagnes du Vieux Monde. Puis ils en vinrent à élever des animaux sauvages pour leurs peaux, leur viande et leur lait. L’ascension de l’Humanité au rang de race civilisée était encore bien loin et les quelques sauvages, incapables de s’exprimer, qui vivaient dans les bois ne constituaient pas une menace pour les Nains.

Source

Malpy

Cette catégorie ne contient actuellement aucune page ni fichier multimédia.